La protection des yeux
de votre enfant face aux dangers des
rayons du soleil est essentielle.

« Qui n’a jamais vu des parents se baladant, lunettes de soleil sur le nez tenant par la main leur petit qui n’en porte pas ! ». Cliché, mais beaucoup trop fréquent !

Si nous, adultes, portons des lunettes de soleil au moindre rayon qui apparait, pourquoi n’en équipons-nous pas nos enfants ?

Cette constatation a pourtant deux explications: une mauvaise information sur les dangers des rayons du soleil pour les yeux de l’enfant et le fait que celui-ci ne communique pas la gène que provoque la lumière alors que ses yeux sont bien plus vulnérables aux effets néfastes du soleil.

Bien plus qu’un simple accessoire de mode, les lunettes de soleil, au même titre que la crème solaire, sont un des éléments indispensables à la protection de votre bébé contre les attaques des rayons UV.

Pourquoi faut-il bien protéger les yeux de nos enfants?

Parce qu’une exposition aux rayons ultraviolets peut provoquer des maladies oculaires et compromettre leur santé visuelle à long terme.

Au plus l’enfant est jeune, au plus son œil est exposé aux dangers.

Les yeux de votre enfant sont plus fragiles :

  • Le réflexe de clignement n’est pas encore acquis ;
  • Ses pupilles sont plus dilatées et toujours en développement, la surface d’absorption de la lumière est donc plus importante ;
  • Son œil présente moins de pigments dans sa structure et donc moins de protection naturelle ;
  • Son cristallin est plus transparent1. Les rayons peuvent le traverser plus facilement pour toucher ses tissus les plus sensibles. Le cristallin s’opacifie peu à peu au fil des années et l’œil atteint sa maturité à l’âge de 12 ans.

Il est donc primordial de lui offrir la meilleure protection et ce, dès son plus jeune âge (dès les premières expositions aux UV).

A partir de quel âge faut-il commencer à lui mettre des lunettes de soleil ?

Dès son plus jeune âge !

Les yeux d’un bébé sont plus fragiles, il faut veiller à les protéger le plus tôt possible. On estime que 20 à 30 % de l’exposition au soleil globale de toute une vie humaine se fait avant 17 ans. Or, l’impact négatif des rayons UV sur les enfants est plus important que l’impact sur les adultes puisque leur protection naturelle n’est pas encore optimale (en cours de développement).

Alors qu’une sur-exposition de la peau au soleil fait rapidement apparaître un signe de danger – le coup de soleil – ce n’est pas parce que vous ne voyez aucun signe de gêne chez votre enfant qu’il ne subit pas les effets néfastes du soleil sur ses yeux !

A quelle période de l’année doit-on le protéger ?

En toute saison les rayons du soleil peuvent abîmer ses yeux. Il est certain que l’intensité du rayonnement solaire varie avec les saisons et les heures de la journée mais détrompez-vous, même par temps gris les rayons UV du soleil nous parviennent.

Un soleil hivernal, souvent plus bas, se glisse plus tôt sous le chapeau, le bonnet ou la toile de la poussette : il est tout aussi nocif et nécessite une bonne protection !

Il faut donc les protéger en toute saison !

Le chapeau ou la casquette ne garantissent-ils pas déjà une bonne protection de ses yeux ?

Mieux que rien, mais insuffisant.

Le chapeau et la casquette protègent essentiellement le crâne de l’enfant, et le soulagent un peu d’une luminosité trop forte. Mais les UV restent le pire ennemi et nulle d’autre qu’une bonne paire de lunettes n’a vocation de les bloquer !

Comment choisir ses lunettes de soleil ?

Voici quelques conseils pour vous y aider.

1. Protection

A. Les verres

En vue de garantir une protection optimale, les verres des lunettes de soleil doivent être de qualité, c’est-à-dire :

  • Bloquer 100 % des UVA et UVB ;
  • Avoir un indice de protection 3 ou 41;
  • Offrir une perception naturelle des couleurs ;
  • Offrir une précision optique ;

Un indice de protection 4 transmet moins de lumière qu’un indice de protection 3. Ceci participe donc à une protection accrue pour les yeux.

Cependant, le manque de transmission lumineuse peut avoir un effet négatif sur le développement de l’œil de votre enfant. Il faut donc trouver la bonne balance entre protection et développement.

Les BabyPyke sont aux normes CE, bloquent 100 % des UVA et UVB et offrent une catégorie de protection 3.

B. Caractère englobant de la monture

Le choix de la monture des lunettes de soleil devra être adapté à la morphologie de votre enfant. Celle-ci devra envelopper le contour des yeux de l’enfant au maximum pour bloquer les rayons du soleil qui pourraient s’infiltrer par les côtés.

Veillez à ce que tout le tour de la monture épouse bien les formes du visage de votre enfant au niveau des sourcils, des tempes et sous les orbites afin de bloquer les éventuels effets causés par la réverbération (neige, mer, sable, asphalte).

Vérifiez également le marquage « CE » sur la monture, indication que les lunettes respectent les normes européennes.

2. Confort

Jusqu’à 2 ans, le bébé ne possède pas d’arête nasale. Un système par sangle à l’arrière de la tête est donc optimal pour un confort et un maintien de la monture sur le visage de votre enfant.

Optez pour une monture qui ne gêne pas l’enfant au niveau des oreilles.
Un appui prolongé sur les oreilles pourrait générer douleurs et inconfort.

Préférez une monture adaptable qui épousera parfaitement le visage de votre enfant et qui pourra le suivre tout au long de son évolution.

3. Solidité

Les verres fabriqués dans des matériaux résistants aux impacts, sont encapsulés dans la monture lors du procédé de fabrication pour assurer un excellent maintien.
Ils sont recouverts d’un coating anti-griffes et d’un traitement hydrophobique facilitant le nettoyage.

La monture est souple, fabriquée dans des matériaux choisis pour leurs particularités mécaniques en termes de résistances aux torsions et autres risques liés à l’utilisation infantile.

Quels sont les risques de dommages
pour les yeux s’ils ne sont pas bien protégés?

Les risques que courent les enfants dont les yeux sont exposés sans protection sont divers :

Kératite

Une exposition à forte dose sans protection peut générer, tant chez l’enfant que chez l’adulte, une kératite. Une kératite est une inflammation de la cornée pouvant mener à une baisse de la vue, des larmoiements et des sensations douloureuses face à la lumière.
C’est en quelque sorte le coup de soleil de l’oeil.

Cataracte

La cataracte est l’opacification totale ou partielle du cristallin. Elle mène à une baisse de la vue et à une gêne. Des études tendent à montrer qu’il existe des corrélations entre, d’une part, l’exposition au soleil et la cataracte, et d’autre part, le port de lunettes de soleil dès le plus jeune âge et le ralentissement du développement de cataracte à l’âge adulte.
Il est donc recommandé de protéger les yeux de vos enfants avec des lunettes de soleil dotées de verres de qualité afin de limiter les risques.

Dégénérescence maculaire

L’exposition de l’œil sans protection peut également favoriser, en vieillissant, le développement de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). La DMLA est une maladie dégénérative de la rétine qui est caractérisée par une amputation croissante du champ visuel. Un des facteurs de risque reconnu de cette maladie est l’exposition aux UV solaires. Cette exposition est cumulative. Le fait d’être exposé dès le plus jeune âge participe donc au risque, et de manière proportionnellement plus importante, les yeux des enfants bénéficiant de moins de protection naturelle. En effet, le cristallin de l’enfant est transparent jusqu’à l’âge de 6-8 ans. Il laisse donc passer 100 % des rayons UV (UVA & UVB).

Quelques astuces pour que votre bébé adopte ses lunettes

Le port de lunettes par votre enfant est un réel challenge.

Voici quelques astuces pour vous aider dans cette aventure :

  • Portez vous-même des lunettes : les enfants adorent imiter !
  • Si à la maison l’enfant souhaite les manipuler, indiquez-lui qu’il ne s’agit pas d’un jouet mais montrez-lui comment en prendre soin : il se les appropriera d’autant plus facilement ;
  • Pour les plus petits qui opposent un refus catégorique, vérifiez le confort de la monture et passez la sangle par-dessus le bonnet ou le chapeau.

Enfin, rappelez-vous qu’un voile nuageux laisse passer plus de 90 % des UV : protégez votre enfant même s’il n’a pas le soleil dans les yeux.
(Conseils élaborés avec la complicité de Marie-Thé, opticienne)

  1. Transparence de 95 % à la naissance, de 80 % à 6 mois, de 75 % à 8 ans et de 20 % à 25 ans – « ZEISS KidZ Editorial », p.2., Carl Zeiss Vision Sunlens

Le classement des verres dans les différentes catégories de protection (1 à 4) est effectué en fonction de leur transmission lumineuse (TL). Les verres de catégorie 4 doivent avoir une TL inférieure à 8%, et ceux de la catégorie 3 une TL entre 8 et 18 %. Les verres des BabyPyke ont une TL de 9,88 %.

Inscrivez-vous
à la newsletter Pyke
Profitez d'infos exclusives !
Bon de réduction ::